PROGRAMME


  • 16
  • La Neptune, une histoire de pierres

     

    La Neptune, quai Gustave-Ador Samedi 1er septembre à 10h00Samedi 1er septembre à 13h00Samedi 1er septembre à 15h00Dimanche 2 septembre à 10h00Dimanche 2 septembre à 13h00Dimanche 2 septembre à 15h00 01h15 Quai marchand des Eaux-Vives, embarcadère de la Neptune, rendez-vous en face du quai Gustave-Ador 2, Genève
    libre

     

     

    Dernière barque lémanique genevoise, la Neptune a été construite en 1904 à Locum, près de Meillerie, pour transporter des matériaux de construction. Rachetée en 1971 par l’État de Genève, restaurée en 2004, sa gestion et son entretien sont désormais assurés par la Fondation Neptune. Presque chaque année, cette barque classée navigue à l’occasion des Journées européennes du patrimoine.
    Au cours des siècles, les constructeurs ont d’abord cherché des pierres à proximité de Genève. Pour certains édifices ou parties d’édifices cependant, ils ont été amenés à trouver des pierres plus résistantes ou plus nobles à l’extérieur des terres genevoises.
    Dans cette édition consacrée aux échanges au-delà des frontières, la participation de la Neptune est plus que jamais d’actualité. Les barques lémaniques ont en effet contribué à ces échanges en transportant des matériaux de construction du Bouveret à Genève jusqu’en 1968. Dès le 16e siècle, on faisait venir, par voie lacustre principalement, certaines pierres particulières des carrières du bout du lac. Le tuf, matériau calcaire de Saint-Gingolph, le marbre de Saint-Triphon, extrait dans le Chablais vaudois, la molasse grise de Lausanne, qui fut employée pour des éléments apparents et prestigieux, et bien sûr, dès le 17e, et surtout au 18e, la fameuse pierre de Meillerie, qui fut beaucoup utilisée à Genève, notamment pour l’édification des fortifications.
    Si la Neptune est un témoin de l’extraordinaire activité des bateliers du Léman, les croisières à bord offrent également un point de vue unique pour évoquer l’emploi de ces pierres et matériaux dans les quais et grands domaines qui entourent le lac.

    Visites guidées par Nicolas Foëx, architecte, Ville de Genève, et par Pauline Nerfin, historienne de l’architecture et des Patrons de la barque.

    En collaboration avec la Fondation Neptune et avec l’Unité de conservation du patrimoine architectural de la Ville de Genève

    Photographie : © Babina Chaillot-Calame

    Accès 
    TPG lignes 9 et 25 jusqu'à l'arrêt «Place des Eaux-Vives»

    Note
    50 personnes maximum par visite.
    Pas de réservation.

    famille
    handicapé