PROGRAMME


  • 3
  • L'ancienne STEP d'Aïre, une vision esthétique et sociale

     

    STEP d'Aïre Samedi 1er septembre à 10h15 30 pers. max 01h30 Rendez-vous à l'entrée du site, devant la sculpture de Jean Baier. Chemin de la Verseuse 17, STEP d'Aïre, Vernier
    complet

     

    STEP d'Aïre Samedi 1er septembre à 14h15 30 pers. max 01h30 Rendez-vous à l'entrée du site, devant la sculpture de Jean Baier. Chemin de la Verseuse 17, STEP d'Aïre, Vernier
    complet

     

    STEP d'Aïre Samedi 1er septembre à 16h15 30 pers. max 01h30 Rendez-vous à l'entrée du site, devant la sculpture de Jean Baier. Chemin de la Verseuse 17, STEP d'Aïre, Vernier
    complet

     

    STEP d'Aïre Dimanche 2 septembre à 10h15 30 pers. max 01h30 Rendez-vous à l'entrée du site, devant la sculpture de Jean Baier. Chemin de la Verseuse 17, STEP d'Aïre, Vernier
    complet

     

    STEP d'Aïre Dimanche 2 septembre à 14h15 30 pers. max 01h30 Rendez-vous à l'entrée du site, devant la sculpture de Jean Baier. Chemin de la Verseuse 17, STEP d'Aïre, Vernier
    complet

     

    STEP d'Aïre Dimanche 2 septembre à 16h15 30 pers. max 01h30 Rendez-vous à l'entrée du site, devant la sculpture de Jean Baier. Chemin de la Verseuse 17, STEP d'Aïre, Vernier
    complet

     

     

    Construite entre 1964 et 1967 par Georges Brera, en collaboration avec Peter Böcklin, la station d’épuration d’Aïre est la pièce maîtresse du premier programme d’assainissement du canton de Genève, instauré au début des années 1960. Comprenant également la station de pompage de Saint-Jean de Georges Brera, 1964-1966, et l’usine d’incinération des déchets des Cheneviers de E. Guex et G. Kirchhof, 1963-1965, ce programme se déploie alors à l’échelle du territoire genevois en suivant, au fil de l’eau, le parcours sinueux du Rhône.
    Profitant d’un cadre naturel exceptionnel, les bâtiments de la station d’épuration d’Aïre témoignent d’une vision esthétique et sociale de l’époque moderne, exprimant par leurs formes et fonctions l’apogée de la société du progrès. Inspirés par les CIAM et l’architecture brutaliste de Le Corbusier, ces bâtiments dévoilent un jeu de volumes plastiques, révélant ainsi une confrontation équilibrée entre naturel et construit, entre paysage et architecture.
    L’augmentation de la charge polluante des eaux usées et l’évolution des technologies en matière d’épuration à travers le temps ont provoqué plusieurs transformations du site, laissant deux bâtiments à l’abandon : le bâtiment administratif et le Porteous. D’une valeur patrimoniale incontestable, ces deux édifices font l’objet d’une demande de mise sous protection depuis 2003.

    Visites guidées par Thierry Buache, architecte.

    En collaboration avec le Département de la sécurité et l'office des bâtiments (Département de la sécurité).

    Photographie : © Archives SIG, album Koller, photo Bouverat, Façade sud de l’ancien bâtiment administratif,1965

    Accès 
    TPG ligne 51 jusqu'à l'arrêt « CO Renard ».
    Quelques places de stationnement à disposition.

    Note
    30 personnes maximum par visite.
    Réservations du 13 au 31 août sur www.journeesdupatrimoine.ch

    chausssures