JOURNEES EUROPEENNES DU PATRIMOINE
Faire et savoir-faire - Le 11 et 12 septembre 2021

PROGRAMME


  • 13
  • La maison Wanner

     

    samedi 11 septembre à 11hsamedi 11 septembre à 13hsamedi 11 septembre à 15hdimanche 12 septembre à 11hdimanche 12 septembre à 13hdimanche 12 septembre à 15h Chemin de la Gradelle 35
    libre

     

     

    Cette visite vous propose de pénétrer dans la demeure familiale de l’entrepreneur genevois Edmond Wanner (1898-1965), troisième génération d’une illustre lignée de serruriers en bâtiment et de ferronniers d’art.
    Modeste à ses débuts, l’atelier créé en 1853 dans le quartier de la Terrassière par Eugène Wanner (1826 -1889) se développe rapidement en une prospère entreprise sous la direction de ses fils, Louis (1859 -1916) et Félix (1861-1936). Outre les ouvrages en fer forgé, qui viennent embellir nombre de bâtiments publics et privés, ces derniers étendent la production à la construction de serres à armatures métalliques. Le savoir-faire et le génie créatif de la maison « Wanner Frères, Serrurerie d’art » sont alors vivement salués et primés lors des grandes expositions qui marquent le tournant du 20e siècle. Après la disparition de Louis en 1916, l’aventure se poursuit avec Edmond, qui rejoint les rangs de la direction. Sous la raison sociale « Wanner et Cie », et sous l’impulsion du nouveau venu, l’activité de l’entreprise évolue vers les grandes constructions métalliques, tel l’immeuble Clarté commandité à l’architecte Le Corbusier.
    Loin de cette modernité technologique, la propriété de la Gradelle, occupée dès 1922 par Edmond, se caractérise par les nombreuses ferronneries de style Art déco qu’elle renferme. Autour de la pièce maîtresse de la maison – un escalier flanqué d’une remarquable rambarde – divers éléments de serrurerie, de pièces de mobilier et de luminaires témoignent de l’excellence de l’entreprise genevoise.
    Visites sous la conduite de Gaël Bonzon, collaboratrice scientifique au MAH, commentaires de Monsieur Lefébure propriétaire des lieux

    Crédits photo : © Gaël Bonzon