PROGRAMME


  • 16
  • Les séquoias géants de Genève

     

    samedi 12 septembre à 11h visite itinérante dans le parc Barton, rendez-vous devant le Musée d’histoire des sciences, rue de Lausanne 128
    inscription dès le 01.09.2020

     

    samedi 12 septembre à 13h visite itinérante dans le parc Barton, rendez-vous devant le Musée d’histoire des sciences, rue de Lausanne 128
    inscription dès le 01.09.2020

     

    dimanche 13 septembre à 11h visite itinérante dans le parc Barton, rendez-vous devant le Musée d’histoire des sciences, rue de Lausanne 128
    inscription dès le 01.09.2020

     

    dimanche 13 septembre à 13h visite itinérante dans le parc Barton, rendez-vous devant le Musée d’histoire des sciences, rue de Lausanne 128
    inscription dès le 01.09.2020

     

     

    Au haut du parc Barton, le long de la rue de Lausanne, une trentaine de séquoias géants accompagnés de nombreux sapins donnent au lieu des airs de cathédrale végétale unique à Genève.
    La promenade entre les troncs centenaires exalte les verticalités et aspire le promeneur vers le haut. L’odeur particulière des conifères et la lumière filtrant entre les troncs brun orangé confèrent au lieu une atmosphère naturelle, contrastée uniquement par le bruit de la circulation.
    Le parc s'ouvre au public dès 1938 après qu’Alexandra Barton Peel lègue sa propriété à la Confédération suisse en 1935 à condition que les arbres qui s’y épanouissent ne soient pas coupés. C’est son père, Sir Robert Peel, représentant de la Grande-Bretagne auprès de la Suisse, qui acquière le terrain en 1858, construit un cottage et compose un parc paysager complété d’une plantation de séquoias de Californie. Un siècle et demi plus tard les petits arbres sont devenus des géants. Le service des espaces verts entretien le parc avec le plus grand soin et régénère le lieu par de nouvelles plantations de séquoias et d'espèces d'arbres et d'arbustes évoquant la forêt californienne.
    À Genève, les séquoias peuvent vivre plusieurs siècles et atteindre une hauteur d’environ 40 m. L’arbre le plus haut du monde (115,55 m) est de cette espèce. Le nom séquoia vient d'un Indien d'Amérique du Nord nommé Sequoyah, inventeur de l'alphabet cherokee ; c’est en souvenir de sa force et de sa persévérance que son nom a été donné à cet arbre exceptionnel.
    Visites guidées sous la conduite de Claire Méjean, architecte-paysagiste et historienne des jardins, SEVE et de Luc-Eric Revilliod, ingénieur horticole

    Crédit photo : SEVE, Lionel Devaux

    Infos
    places limitées sur inscription du 1er au 11 septembre

    famille
    handicapé

    Collaboration
    Visites en collaboration avec le service des espaces verts de la Ville de Genève (SEVE)