JOURNEES EUROPEENNES DU PATRIMOINE
Verticalité - Le 12 et 13 septembre 2020

PROGRAMME


  • 11
  • Maurice Braillard, verticales urbaines

     

    samedi 12 septembre à 10h30 Genève, Fondation Braillard Architectes, rue Saint-Léger 16
    complet

     

    samedi 12 à 11h45 (visite sans commentaires) Genève, Fondation Braillard Architectes, rue Saint-Léger 16
    complet

     

    samedi 12 à 12h45 (visite sans commentaires) Genève, Fondation Braillard Architectes, rue Saint-Léger 16
    complet

     

    samedi 12 septembre à 14h Genève, Fondation Braillard Architectes, rue Saint-Léger 16
    complet

     

    samedi 12 septembre à 15h30 Genève, Fondation Braillard Architectes, rue Saint-Léger 16
    complet

     

    dimanche 13 septembre à 10h30 Genève, Fondation Braillard Architectes, rue Saint-Léger 16
    complet

     

    dimanche 13 à 11h45 (visite sans commentaires) Genève, Fondation Braillard Architectes, rue Saint-Léger 16
    complet

     

    dimanche 13 à 12h45 (visite sans commentaires) Genève, Fondation Braillard Architectes, rue Saint-Léger 16
    complet

     

    dimanche 13 septembre à 14h Genève, Fondation Braillard Architectes, rue Saint-Léger 16
    complet

     

    dimanche 13 septembre à 15h30 Genève, Fondation Braillard Architectes, rue Saint-Léger 16
    complet

     

     

    Dans ses locaux aménagés pour l’occasion, la Fondation Braillard Architectes présente une exposition des projets de tours développées par l’architecte, urbaniste et homme d’état Maurice Braillard (1879-1965). Leur singularité ? aucune de ces tours n’a été réalisée ! Une sélection de documents suggestifs, de plans, mais surtout de perspectives au crayon, à la plume ou au fusain tirés du fonds d’archives Braillard, permet de découvrir des visions urbaines inédites pour Genève, des projets futuristes, sans qu’ils ne soient pour autant utopiques. Ils évoquent le contexte politique et économique de l’entre-deux-guerres, les débats urbanistiques mais aussi techniques, sociaux et esthétiques. Les projets de tours pour la gare Cornavin (1924 et 1926), les Terreaux-du-Temple (1928), les squares Montchoisy (1926-1929), le quartier de Moillebeau (1927) ou encore pour la Rive droite (1928-1931) témoignent d’un processus de recherche original qui ne cesse de se renouveler. La quête de la ville moderne – rationnelle, fonctionnelle, hygiénique – s’enrichit chez Braillard d’une grande attention portée aux espaces urbains et aux conditions de leur appropriation par les habitants. La quête d’une urbanité métropolitaine semble guider sa démarche de concepteur.
    Ces grands projets se lisent comme des plans séquences cinématographiques : ce sont de véritables scénographies urbaines qui se développent dans une forme de continuité temporelle, à l’image des flux piétonniers et, plus encore, du mouvement linéaire des transports modernes (automobiles, bus, trams) omniprésents sur les dessins.
    Visites guidées sous la conduite de Paul Marti, historien de l’architecture

    ---
    A voir également : visite de l’exposition sans commentaires à 11h45 et 12h45, sur inscription

    Crédit photo: Fondation Braillard Architectes

    Infos
    Places limitées sur inscription du 1er au 11 septembre

    Collaboration
    Visites en collaboration avec la Fondation Braillard Architectes